Aimer la France, vouloir la République

Tribune de Cyril Benoit parue dans L'Opinion le 6 novembre 2020.

 

 

La réponse substantielle à la barbarie exige des efforts acharnés et longs, pour supprimer les effets de trente années de complaisance et de fautes politiques. Elle exige de vouloir la République puissamment, constamment, sans douter de nous-mêmes.

 

 

Partager sur les réseaux

Comments (3)

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *